Jeune et rose, aka le pink power !

August 25, 2019

Nous revoilà ! Encore une fois, on a décidé de profiter de ce dimanche pour te parler d’une association qui nous tient particulièrement à cœur, Jeune et Rose.

 

Tu le sais, chez Titsup, la prévention et la lutte contre le cancer du sein nous animent au quotidien. Tu peux d’ailleurs retrouver un guide d’autopalpation en cliquant juste ici !

 

 

 

 

Il est de notre devoir de sensibiliser les femmes (et ce dès le plus jeune âge !) à cette maladie, qui touche encore aujourd’hui une française sur huit. Le risque de développer un cancer du sein augmente avec l’âge, puisque celui-ci se manifeste généralement autour de 60 ans. Cependant, même si le taux de cancers est bien moindre chez les jeunes femmes, il ne faut pas oublier que les moins de 35 ans représentent 10% des cas. Un chiffre trop souvent négligé et qui mérite d’être rappelé !

 

C’est très bien de t’autopalper les seins, on t’encourage vivement à continuer ! Mais n’oublie pas de demander aussi à ton gynécologue de le faire pour toi une fois par an afin de prévenir d’éventuelles anomalies ! Concernant l’âge de la première mammographie, il se situe entre 40 et 50 ans, selon le contexte et les antécédents de chacune.

 

Bref, tout ça pour te rappeler que peu importe l’âge, le cancer du sein nous concerne toutes. C’est pour ça qu’on te présente Jeune et Rose, une association de jeunes patientes qui en accompagnent d’autres, tout en sensibilisant le public et les professionnels de santé.

 

 

 

 

« L'association ​Jeune & Rose a été créée en avril 2017. Elle est née de la rencontre de deux jeunes femmes, Christelle et Mélanie, dans les couloirs de l’hôpital alors qu'elles étaient toutes les deux en pleine lutte contre un cancer du sein. A respectivement 32 et 31 ans, ces jeunes mamans ont fait face à la maladie avec beaucoup de questions et d'inquiétudes liées à leur situation sociale et familiale.

Très impliquées dans le réseau associatif du cancer du sein, Christelle et Mélanie ont trouvé beaucoup d'aide et de soutien. Cependant, elles ont noté qu'​il manquait une structure pour porter la voix de toutes ces jeunes femmes touchées par la maladie.​

 

Affronter un cancer du sein jeune met face à des difficultés très spécifiques, on a le même problème que toutes les femmes touchées par la maladie mais pas les mêmes problématiques : des cancers de hauts grades et des retards de diagnostics = une vie professionnelle perturbée, une vie familiale chamboulée, oncofertilité et ménopause, une maternité mise à l'épreuve, une vie de couple bouleversée, une vie sociale impactée, une détresse psychologique …

 

Beaucoup de projets, d'idées, d'envies ont germé autour de ces problématiques et toute cette belle énergie s'est structurée autour de l'association ​Jeune & Rose ».

 

 

 

Aujourd’hui, les « pinkettes », de Jeune et Rose mènent différentes actions, comme le « Télététon », l’exposition « Ma vie en Jeune & Rose », le réseau de rencontre « Les Tétonnantes », ou encore le film « Alerte Rose ». Le tout représenté par Anarose, leur logo so pink power !

 


Afin d'en savoir un peu plus sur l'association, on est allés à la rencontre de Christelle, alias Cricri, bénévole chez Jeune & Rose :

 

 

 

 

Quelques mots sur ton parcours ?

 

 

« Je suis bénévole pour l'association depuis le début de l'année, après mon cancer et ma rencontre avec Christelle et Mélanie lors d'une marche à Bordeaux. Quand j'ai été diagnostiquée, j'avais 38 ans et je ne savais même pas qu'on pouvait avoir un cancer du sein aussi jeune ! Quand on va dans une salle d'attente, on ne voit que des têtes blanches, des personnes plus âgées, on est totalement seule. J'ai rejoint l'association dans le but de rencontrer d'autres jeunes patientes, d'échanger avec elles autour de problématiques spécifiques aux jeunes femmes, comme la vie professionnelle ou la fertilité. J'avais envie d'être présente auprès de jeunes dans la même situation, qui font face aux mêmes difficultés que moi à l'époque.

 

Avant 38 ans, j'étais insouciante, je me disais que j'allais vivre. Je crois que la perte de l'insouciance est l'épreuve la plus dure à encaisser après les changements d'apparence physique. 

 

Au sein de l'association, je m'occupe du réseau des Tétonnantes, de l'Instagram et du compte Facebook. Le tout dans une démarche de transformation de l'épreuve du cancer en quelque chose de positif, d'énergie, axé sur la communication et l'échange.

 

Il est également primordial de sensibiliser les professionnels de santé, afin d'éviter les retards de diagnostics qu'ont pu connaître Christelle et Mélanie. »

 

 

Un message à toutes ces pinkettes ?

 

 

« Bonne question ! Je dirais, que le pink power est en vous, que nous sommes là, que nous sommes un réseau pour qu'aucune jeune femme ne reste seule et sans soutien.

 

Encore une fois, qu'il fait transformer cette épreuve en quelque chose de positif, s'entraider. Il y a d'ailleurs plein de jeunes qui créent leur entreprise ou leur association après leur cancer. De belles choses vous attendent ! »

 

 

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur leur site et leur Instagram ! Tu peux aussi adhérer gratuitement à l’association ou bien faire un don !

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

La Tarte Tropézienne X Titsup !

August 7, 2019

1/2
Please reload

Posts Récents

November 6, 2019

October 30, 2019

October 27, 2019

October 20, 2019