Entreprendre avec Henriette

March 13, 2019

Comme tu le sais, nous avons lancé il y a quelques jours notre nouvelle catégorie Entreprendre qui, nous l'espérons, pourra répondre à toutes tes questions entrepreneuriales. Aujourd'hui, le premier article de cette catégorie ! Pour l'occasion, nous te présentons Henriette et sa fondatrice Anne Sophie ! 

Qui est Henriette ?

Henriette, avant tout, c’est ma grand mère maternelle ! Depuis que j’ai 15 ans à peu près, je porte ses vêtements et je n’ai pas envisagé une seule seconde d’appeler ma marque autrement que par son prénom. Henriette Paris est donc un concept store vintage. Depuis sa création en avril 2018, Henriette propose une sélection mensuelle de mode vintage et nous avons lancé en janvier 2019, la décoration d’intérieur et la librairie. Toutes nos pièces sont d’occasion, chinées une par une. Nous prônons ainsi un mode de consommation plus responsable, raisonnée et durable.

 

 Et qui est derrière Henriette ?

Je m’appelle Anne-Sophie, j’ai 25 ans et j’ai fondé Henriette Paris en avril 2018. J’ai fait des études en marketing parce que je n’étais ni excellente ni mauvaise à l’école et que je n’avais aucune idée de ce que je voulais faire ! Avec le recul, je pense que des études laissant plus de places à la créativité m’auraient mieux convenues. Néanmoins, en tant qu’auto entrepreneure, je dois dire que mes cours de marketing, comptabilité et gestion m’aident beaucoup aujourd’hui !

 

Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur Henriette ? Quels sont ses objectifs et quel message veut-elle faire passer ?

Lors de ma seconde année de master, pendant un cours de RSE, j’ai pris conscience des dégâts écologiques et sociaux entraînés par l’industrie de la mode. C’est la deuxième industrie la plus polluante au monde juste après le pétrole. Ca a été un véritable électro choc. A ce moment, j’ai pensé que si je voulais travailler dans la mode, je devais trouver un moyen responsable et durable de le faire. Le vintage permet d’acheter des pièces uniques,à prix abordables: en gros, être stylée, sans se sentir coupable (ni pour son porte feuille ni pour la planète!). BE UNIQUE, BE CONSCIOUS, BUY SECOND HAND : telle est la devise d’Henriette Paris! Aujourd’hui, Henriette Paris est une marque en ligne, mais mon but est d’ouvrir un concept store physique. J’ai plein de projets pour le concept store, mais je ne vous en dévoile pas trop !

 

A quel moment as-tu compris qu’il était temps pour toi de te lancer ? Y a-t-il eu un déclic ? En 2017 après avoir obtenu mon diplôme, je suis partie en Australie pendant 6 mois. J’ai rencontré pleins de jeunes qui n’avaient fait aucune étude et me disaient « je reprendrais des études quand je saurais ce que j’ai vraiment envie de faire. Pour le moment, je travaille pour payer mes voyages, on verra plus tard ! » J’ai trouvé ça incroyable, car en France, selon moi, on fait des études en n’ayant qu’une idée très floue du métier qu’on aimerait faire ! C’est beau de se laisser le temps de voyager, découvrir des gens et des choses avant de prendre ce genre de décision. Ce voyage m’a beaucoup inspiré. Quand je suis revenue en France, j’ai cherché un emploi en marketing tout en sachant que je ne me voyais pas vraiment dans un bureau sur excel 8h par jour minimum... Alors en parallèle de ma recherche d’emploi, j’ai créé l’insta d’Henriette et à mon grand bonheur je me suis rendue compte que mes pièces plaisaient. J’ai perdu tout intérêt pour ma recherche d’emploi et je me suis consacrée pleinement à Henriette !

 

 

Qu’est ce qui te rend le plus heureuse et fière quand tu penses à ton parcours ?

Le jour où j’ai dit à ma grand mère (Henriette, la vraie !) que j’allais appeler ma marque par son prénom, elle a éclaté de rire et m’a demandé pourquoi ? Elle n’avait pas l’air de comprendre ce qui pour moi était une évidence: elle m’a toujours inspirée, elle est intelligente, puissante, douce et très drôle. Et c’est surtout elle qui m’a appris a prendre soin des choses pour les garder longtemps. Je suis heureuse quand elle me dit en souriant « alors, ça marche Henriette Paris? ». Je suis très touchée de l’intérêt qu’elle porte à mon projet.

 

 

Quels conseils pourrait-tu donner à toutes les jeunes filles qui souhaiteraient lancer leur entreprise ?

Je leur dirais : écoutez vous avant d’écouter les autres. Faites confiance à votre instinct, à votre intuition. Vous êtes plus puissantes que ce que vous croyez être et vous méritez le meilleur ! Et aussi, prenez du temps pour vous: méditation, sport, lecture, voyages, visites culturelles, peinture, tuning: faites ce qui vous rend heureuses ! On n’a qu’une vie !

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

La Tarte Tropézienne X Titsup !

August 7, 2019

1/2
Please reload

Posts Récents

November 6, 2019

October 30, 2019

October 27, 2019

October 20, 2019